Accueil > Articles

Présentation du projet

En décembre 2007, un club réunissant une trentaine de lycéens volontaires a été créé, sous l’impulsion de trois professeures : Valérie Bogy (professeure de mathématiques), Frédérique Bronchain (professeure d’histoire-géographie), Frédérique Fouillet (professeure de philosophie).

Le projet consiste,dans un premier temps, à disposer des bacs de récupération du papier dans l’établissement.

Caisse verte de collecte du papier
> Caisse verte de collecte du papier

Régulièrement, les élèves chargés de la collecte récupéraient ces papiers et les centralisaient. Tous les mois, le club Éco-bloc se réunissait pour trier les papiers et vérifier qu’aucune information confidentielle n’apparaît.

tri papiers
> tri papiers

Le papier ainsi récupéré sert à faire des éco-blocs : blocs de brouillon de 100 pages détachables, format A5, utilisables uniquement au recto.

L’assemblage des feuilles récupérées en éco-blocs ainsi que l’impression des couvertures sont réalisés par le CAT Saint-Exupéry de Nîmes.

Ces éco-blocs sont ensuite vendus principalement aux élèves du lycée par nos précieuses documentalistes au prix de 1 euro.

Des ventes plus exceptionnelles ont également lieu pour la journée portes ouvertes ou pour la marche du lycée, par exemple.

stand eco-bloc
> Laurine et Virginie tenant le stand éco-blocs

Le bénéfice généré par la vente des éco-blocs est reversé à l’association Zéro-déforestation qui soutient les Indiens d’Equateur en sauvant la forêt primaire amazonienne de la déforestation.

Depuis l’année 2010, le projet a un peu changé. En effet, il devient compliqué techniquement de trouver des créneaux communs libres entre les élèves volontaires et leur professeur. On ne peut donc plus vraiment parler de “club”.
Le tri du papier se fait donc de façon plus ponctuelle : à l’occasion de la journée éco-citoyenne, pour les portes ouvertes et aussi en cours d’ECJS.
Le papier trié est récupéré en priorité pour servir de brouillon dans le lycée. Des caisses de brouillon ont en effet été disposées dans un bon nombre de salles de cours et de devoir afin d‘être utilisé par les élèves.
Des éco-blocs continuent d‘être vendus au CDI et le bénéfice de leur vente est toujours reversé pour l’association Zéro Déforestation.